mercredi 28 juin 2017

Garden drum, the garden who stole my heart


Pour les anglophones, un lien vers un blog spécialisé dans le jardin australien auquel j'ai contribué en 2015. Cet article relate mon lien très fort avec le jardin le plus important de ma vie. Hélas, j'ai un peu arrêté car pas le niveau pour traduire mes articles en anglais (celui-ci a été traduit par un copain australien, mais de façon ponctuelle). Si quelqu'un parmi vous est ok pour me traduire, j'en serai ravie et Garden Drum sera aux anges de pouvoir publier de nouveau nos aventures à la française 

For anglophones, a link to a lovely Australian garden blog, where i contributed in 2015. This article was about the most important garden in my life. Unfortunately, I stopped because I couldn't translate my articles in English (this one was translated by an Australian buddy, but for one shot only). If you can translate, I will be so happy to publish again on their delightful blog, Catherine Stewart is really an angel !



1 commentaire:

Henrik Eriksen a dit…

Fantastic story, almost like a romantic film, that unlike mosts, turn to tragedy. Such beauty lost, but as well the scars that forms us, both as humans and gardeners.
Sincerely
Henrik